top of page
Rechercher

L'argile dans tous ses états : les différents stades étatiques de la terre

L'argile, quelque soit son type (faïence, grès, porcelaine), est une matière organique. Elle change beaucoup en fonction de son environnement, notamment en terme d'humidité.


L'argile sous forme de gadoue est appelée "barbotine".



Elle est à ce moment précis mélangé avec beaucoup d'eau, ce qui lui donne une texture crémeuse à liquide. On peut la couler, l'utiliser au pinceau ou autre. La barbotine est aussi très souvent utilisée pour coller deux éléments d'argile ensemble (par exemple pour coller une anse sur une tasse).


Maintenant on laisse un petit peu d'eau s'avaporer et on obient....


de la terre molle



Elle est texture pâte à modeler. C'est souvent à cette texture que le potier utilise l'argile pour fabriquer le corps de la pièce, que ce soit en tournage, modelage, plaque, colombin, etc.


Encore un petit peu moins d'eau et la pièce est texture....


"Cuir"



En gros à cette étape de séchage, la pièce n'est pas totalement sèche mais pas trop molle non plus. elle peut se manipuler sans qu'on la déforme à la moindre pression. C'est la texture idéale pour gratter, tournaser, etc.


Mantenant, toute l'eau s'est évaporée...




L'argile est sèche! A ce moment là, les pièces sont très fragiles! Mais c'est le bon moment pour faire la première cuisson!


Maintenant qu'elles sont sorties du four, leur structure molléculaire a changé : si on les met en contact avec de l'eau, elles ne pourront plus redevenir gadoue. Il n'est donc plus possible de recycler l'argile à ce stade!



Malgré tout, les pièces sont poreuses. On va donc faire une deuixème cuisson, après les avoir émaillées...




Et voilà, après être passé par plein d'états différents, l'argile est enfin cuit! Il a une structure solide et ne se dissolvera plus dans l'eau si il est en contact avec!


Tout ça c'est chimique, mais à nos yeux, ça reste bien magique!



bottom of page